Accueil

News

L'équipe

Architecture

Territoire

Un îlot découpé et éventré, des parcelles annihilées pour construire le RER Eole.
Un trou de 25 m (plus de 8 étages), un état de fait qui disparaîtra bientôt pour que la rue reprenne son apparence presque initiale !

L’énergie présente dans ces “vides“ est l’expression même des travaux titanesques pour construire cette infrastructure et par conséquent la ville, en l’occurrence Paris.
Ce lieu est également au centre de connexions du réseau de transport en commun de Paris et d’Ile de France, et est entre deux gares du Nord et de l’Est.

La dimension cinétique du lieu est incontestable, et nous ne pouvons nous satisfaire de projets de logements qui reboucheraient les “vides“.
Nous ne pouvons également nous satisfaire de l'application des principes règlementaires (POS, etc ...).
La beauté de la ville est aussi dans ce quelle ne montre pas.

C’est pourquoi, nous proposons dans ce lieu irradié de mouvement que l’activité soit permanente par la nature même du programme. Il lui faut des voyageurs, des touristes,
mais aussi des activités de loisirs, de commerces et des bureaux.
Les architectures s’accrochent aux cheminées de ventilation, la superposition des lignes et trames du sol et sous-sol, provoque un effet de moirage proche d’une toile de Vasarely.

Enfin, ouvrir et donner à voir le RER, c’est aussi voir depuis les quais d’Eole, le ciel.

Descendre texteMonter texte
Ville réseaux et infrastructureszoom
Aménagement de la Place de la Commune de Paris Aménagement de l’esplanade des écoles

Ville réseaux et infrastructures

Design

Objectif passif - Passivhaus

Concours

Labo

Presse